L’Algérie déroutée par le soutien américain au Maroc

L’Algérie déroutée par le soutien américain au Maroc




La reconnaissance de la marocanité du Sahara par les États-Unis et son appui militaire au royaume seraient également à la base de l’animosité de l’Algérie envers le Royaume du Maroc.

Selon Mustapha El Khalfi, l’Algérie est très remontée contre le Maroc à cause de la percée importante du royaume dans les provinces du Sahara, avec l’appui des États-Unis qui avaient reconnu en décembre, sa souveraineté sur ce territoire.

Dans une interview accordée au quotidien arabophone Assabah, l’ancien ministre chargé des relations avec le parlement et porte-parole du gouvernement, estime que l’attitude de l’Algérie prouve clairement qu’il craint le Maroc au Sahara.




Rappelant l’ouverture par le Maroc de dizaines de consulats à Laâyoune et Dakhla, confortant ainsi son assise au Sahara, El Khalfi soutient que l’Algérie a une dent dure contre le Maroc dont l’armée est désormais autorisée à utiliser l’armement américain au Sahara.

L’ancien ministre atteste en outre que les Forces Armées Royales sont plus expérimentées que l’armée algérienne qui est certes plus équipée.

Par ailleurs, l’Algérie et le Polisario sont contraints de négocier avec le Maroc en vue de trouver une solution politique au conflit du Sahara, conformément aux dernières résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, estime-t-il.