Vaccination et relance économique: la DG du FMI met en avant l’action du Maroc

La DG du FMI met en avant l’action du Maroc en matière de vaccination et de relance économique




La Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a salué le travail accompli par le Royaume du Maroc dans le cadre de la campagne de vaccination anti-Covid et des efforts visant la relance de l’économie.

Kristalina Georgieva





Dans le monde arabe, plusieurs pays “se portent vraiment bien, particulièrement les États du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et le Royaume du Maroc, en termes de vaccination et de réouverture de leurs économies”, a relevé Mme Georgieva.

C’était dans une intervention, mardi, à l’occasion de la réunion ministérielle du Forum arabe des Finances publiques tenue en mode virtuel.

La Directrice générale du Fonds monétaire international Kristalina Georgieva a également fait état des politiques “remarquables” mises en œuvre pour tirer le meilleur parti de la politique fiscale.

Évoquant le rôle de la technologie dans le renforcement de la transparence, la Directrice générale de l’institution de Bretton Woods a cité l’exemple de la plateforme marocaine Chikaya. La plateforme Chikaya a traité “de manière remarquable” 7.000 plaintes publiques.




Elle a notant que la majorité des utilisateurs sont satisfaits, ce qui consolide, selon elle, les fondements d’une politique publique “transparente et responsable”.

Par ailleurs, Kristalina Georgieva a indiqué que les bases de la reprise économique mondiale demeurent solides, précisant que l’institution financière internationale table sur un taux de croissance de 4,4% pour le monde arabe en 2021 et de 4,5% en 2022.

Elle a en outre souligné la nécessité de rendre les économies arabes “plus durables” et “plus résilientes” face aux chocs climatiques.

“Nous avons été témoins à Glasgow d’engagements clés, notamment financiers, pour soutenir la transition vers la nouvelle économie climatique, une économie à faible émission de carbone mais aussi résistante aux chocs, qui est très importante pour de nombreux pays arabes”, a dit la directrice générale du FMI.