(Vidéo) Guinness World Records: 28 records réalisés par des Marocains

Guinness World Records: 28 records réalisés par des Marocains




L’autorité officielle de surveillance et d’enregistrement des records dans le monde, Guinness World Records (GWR), a révélé deux réalisations marocaines dans ses records, signées par le nageur mondial Hassan Baraka et la jeune marocaine Aida El Ouaadoudi.

Le nageur marocain Hassan Baraka, 34 ans, a réussi à remporter le titre Guinness des records du monde du temps de nage le plus rapide après avoir traversé le golfe d’Aqaba en 8 heures, 30 minutes et 42 secondes, indique GWR sur son site web.

Pendant ce temps, Aida El Ouaadoudi, 27 ans, a réussi à réaliser 122 tours (hulahoops) d’environ un pied en 30 secondes, battant ainsi le précédent record, qui était de 119.




Hassan Baraka avait tenté de battre le record en 2014, mais il n’a soumis de demande pour documenter cette réalisation qu’en 2020 et n’a complété les preuves requises qu’il y a quelques mois.

Il devait fournir de nombreuses informations sur sa tentative, dont certaines documentations auprès des autorités saoudiennes et du Secrétariat général du Conseil de coopération du golfe, ainsi que des données relatives au suivi GPS et des vidéos, explique-t-on. « Traverser le golfe d’Aqaba a été le défi le plus difficile de ma vie », a réagi le nageur marocain qui avait réussi à parcourir une distance de 28,1 kilomètres à l’âge de 27 ans.

« Atteindre un record du monde Guinness est l’un des rêves de ma vie », a dit Hassan, titulaire d’un MBA de Toulouse, en France, ajoutant que « quand j’étais enfant, je commandais un exemplaire du Livre Guinness des records à la fin de chaque année pour lire les histoires inspirantes des personnes les plus influentes de la planète (..) Le moment où j’ai reçu cette reconnaissance était vraiment extraordinaire ».




De son côté, Aida El Ouaadoudi, une Tangéroise de 27 ans, partage ce rêve de battre un record du monde. Elle a réussi à réaliser 122 tours (hulahoops) d’environ un pied en 30 secondes, remportant un titre précieux qui demande beaucoup d’habileté et d’efforts. « J’avais l’habitude de m’allonger sur le dos et de jouer aux cerceaux juste pour passer le temps, ce qui a commencé à me donner de la force dans mes pieds. Et parce que j’aimais ça, j’ai décidé de pratiquer ce sport », dit-elle.

Aida a travaillé longuement sur la régulation de sa respiration et a participé à des séances de méditation pour donner à son corps plus d’équilibre et de souplesse. « Lorsque j’ai participé pour la première fois avec un entraîneur de ballet et de gymnastique, je n’arrivais pas à suivre les mouvements requis, mais en m’engageant dans l’exercice, j’ai pu atteindre un stade avancé de stabilité et de force », raconte-t-elle, ajoutant que son rêve était de réaliser cet exploit à Tanger, sa ville natale.

Les exploits de Hassan Baraka et Aida El Ouaadoudi portent à 28 le nombre total des records Guinness réalisés par des Marocains.