Les Marocains à l’étranger surpris par l’obligation vaccinale pour voyager vers le Maroc

Covid-19 : Les Marocains à l’étranger surpris par l’obligation vaccinale pour voyager vers le Maroc




Depuis jeudi, un pass vaccinal valide et complet est exigé par le Maroc pour les voyageurs en provenance des pays de la liste A et B, suite à l’actualisation des conditions d’accès au territoire national.

La décision a déjà contraint plusieurs MRE à modifier les dates de leurs billets ou carrément annuler leur voyage.

Plusieurs Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont eu la mauvaise surprise de découvrir à l’aéroport de départ que le pass vaccinal est exigé pour voyager au Maroc, pour tous les pays qu’ils soient sur la liste B ou A.

En effet, jeudi 18 novembre, le ministère de la Santé a revu les conditions d’accès au territoire national, en y introduisant de nouvelles mesures, en adéquation avec la récente décision de renforcer le dispositif de contrôle au niveau des points d’entrées.




Ceci face à la recrudescence épidémique constatée dans plusieurs pays.

Ainsi, selon le nouveau protocole, les dispositions sanitaires comprennent la fiche sanitaire du passager, à télécharger en ligne avant embarquement dûment renseignée, notamment l’adresse du passager et deux numéros de téléphone permettant de le localiser, en cas de besoin, pendant les 10 jours qui suivent son arrivée sur le territoire national.

Cette fiche est aussi distribuée à bord de l’aéronef ou du navire.

De plus, elles intègrent désormais le double contrôle de la température et le contrôle aléatoire par test antigénique rapide à l’arrivée.

Le protocole insiste sur «le respect des mesures en vigueur au Royaume du Maroc : port du masque, distanciation physique et hygiène des mains».




Pass sanitaire exigé pour tous les voyageurs de tous les pays

De nombreux voyageurs ont eu du mal à saisir que l’obligation d’une attestation de vaccination complète (délai de 14 jours après l’injection) est également exigible pour les pays de la liste A.

En sus, l’attestation de test PCR négatif de moins de 48 heures (délai entre prélèvement et embarquement) est obligatoire pour les pays de la liste B.

Autre point qui a semé la confusion, certains Marocains résidant à l’étranger pensaient être exemptés de pass vaccinal, comme cela fût le cas auparavant, avec une obligation d’auto-confinement de 5 jours à l’arrivée au Maroc.

Or l’attestation de vaccination complète concerne bien tous les voyageurs : touristes, étrangers résidant ou Marocains résidant à l’étranger.




La seule différence de traitement concerne le test antigénique rapide à l’arrivée : «Les Marocains et les étrangers résidant au Maroc testés positifs à l’arrivée au Maroc seront pris en charge par une structure sanitaire, avec confinement de 10 jours selon le protocole sanitaire en vigueur.».

En revanche, «tout autre passager testé positif à l’arrivée ne sera pas autorisé à accéder au territoire national».

Autre nouveauté, et donc risque de quiproquo, ce sont désormais «les enfants âgés de moins de 6 ans [qui] sont dispensés de la PCR de dépistage», contre 11 ans auparavant.

Ainsi, ceux de 6 à 12 ans doivent présenter un test PCR négatif, tandis que les mêmes conditions pour les adultes s’appliquent à ceux âgés de plus de 12 ans.

Note: En France, le pass vaccinal est validé 7 jours après l’injection de la dose du schéma vaccinal complet mais  il faut attendre 14 jours révolus pour le Maroc.

PROTOCOLE SANITAIRE MAROC (Ministère de la Santé)