Un Youtubeur marocain condamné à de la prison ferme

Un Youtubeur marocain condamné à de la prison ferme




Le propriétaire de la chaîne YouTube « Sans frontières », Mohammed Enan, poursuivi pour diffusion d’images de personnes sans leur consentement et diffamation, a été condamné à deux ans de prison ferme par la Cour d’appel de Casablanca.




L’accusé, Mohammed Enan, avait écopé en avril dernier d’un an et demi de prison ferme en première instance pour les mêmes faits.

Il est poursuivi pour « diffusion et distribution d’une composition d’images de personnes sans leur consentement, d’allégations et de faux faits dans l’intention de nuire à la vie privée des personnes et de les diffamer ».

Le tribunal a confirmé lundi la décision en appel en le condamnant à deux ans de prison ferme pour diffamation.

Le juge a aussi décidé « d’interdire la diffusion » en ligne sur cette chaîne, de « blogs et la publication de vidéos sur YouTube et d’autres médias sociaux pendant trois ans à compter du jour où la peine de prison prend fin ».

Selon les victimes, le propriétaire de la chaîne avait lancé « des campagnes diffamatoires » à leur encontre en publiant plusieurs vidéos d’eux sur YouTube, dans l’intention de nuire à leur image.