Le Maroc exporte 45 000 tonnes d’agrumes aux États-Unis par an

Le Maroc exporte 45 000 tonnes d’agrumes aux États-Unis par an




Pour le compte de cette saison, le Royaume du Maroc va exporter 45 000 tonnes d’agrumes vers les États-Unis, ceci dans le cadre de l’Accord de libre-échange (ALE) qui lie les deux pays.

Ce partenariat célèbre en effet, son 15ᵉ anniversaire fait savoir le quotidien Challenge, selon lequel l’évènement a réuni une délégation de le Chargé d’affaires à l’Ambassade des États-Unis au Royaume du Maroc, David Greene, et le collectif des exportateurs marocains dans une unité de conditionnement et d’emballage d’agrumes dans la ville de Berkane.

L’usine de conditionnement est gérée par le groupe Kantari, l’un des principaux producteurs et exportateurs d’agrumes de la région, contribuant aux 45 000 tonnes d’agrumes que le Royaume du Maroc exporte chaque année vers les États-Unis. Kantari fait également partie des centaines d’entreprises américaines et marocaines qui bénéficient de l’Accord de libre-échange.




S’exprimant à l’occasion, le diplomate américain a relevé que le Maroc reste à ce jour, le seul pays en Afrique à avoir conclu un Accord de libre-échange avec les États-Unis, ajoutant que depuis la signature de cet accord, le volume des échanges commerciaux entre les deux pays a été multiplié par cinq, pour atteindre 5 milliards de dollars.

Pour sa part, Karim Kantari, responsable du groupe exportateur a déclaré que l’Accord de libre-échange a contribué grandement à l’augmentation des exportations marocaines d’agrumes vers les États-Unis, qui ne dépassaient pas les 4 000 tonnes en 2006.

Cette forte croissance démontre l’impact très positif de l’Accord de libre-échange sur les exportations d’agrumes, avec pour effets notamment, la création de nombreux emplois et l’amélioration des standards du processus de production et de conditionnement pour répondre à des exigences phytosanitaires très strictes, a-t-il ajouté.