Attractivité des énergies renouvelables: le Maroc à la 16ème place sur 40 pays évalués

Attractivité des énergies renouvelables : Le Maroc pointe à la 16ème place sur 40 pays évalués




EY Africa, société de conseil à Johannesbourg, membre de Ernst & Young Global Limited a publié, récemment, son indice 2021 des marchés les plus attractifs dans le domaine des énergies renouvelables, qui s’intéresse à 40 pays dont le Royaume.
Selon le rapport, le Maroc se hisse à la 16ème place, devant le Canada et derrière le Danemark.

Ainsi, le Royaume obtient un score de 58,1 points sur 100, grâce aux différentes notes obtenues pour les technologies spécifiques utilisées dans le pays.

En effet, le Maroc obtient des scores de 45 et 17,2 points pour l’énergie éolienne onshore et offshore, 50,4 et 49,6 points pour l’énergie solaire PV et CSP, 25,8 points pour l’énergie issue de la biomasse, 13,7 points pour l’énergie géothermique et 33,7 points sur 100 pour l’énergie hydraulique.

Au niveau du continent africain, le Maroc se positionne en première rang et devance l’Afrique du Sud (34e, 54,2 pts) et le Kenya (40e, 51,1 pts).

Sur le plan international, les États-Unis arrivent en première position et maintiennent leur place de l’année dernière, avec 72,8 points, suivis par la Chine (70,7 pts), l’Inde (70,2 pts), la France (67,4 pts) et le Royaume-Uni (67,3 pts). En revanche, le Kazakhstan, la Hongrie, la Jordanie, l’Indonésie et le Kenya occupent les dernières places du classement.