La main tendue du roi Mohammed VI envers l’Algérie reste sans réponse

La main tendue du roi Mohammed VI envers l’Algérie est restée sans réponse




L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a affirmé que l’Algérie déploie des moyens pour attaquer le Maroc au lieu de s’occuper de la crise socio-économique «  grave  » sur son territoire.




Dans une interview accordée au magazine américain Newslooks, le diplomate a évoqué la crise diplomatique entre le Maroc et son voisin, estimant que le royaume a toujours gardé une posture pacifiste face aux attaques. « Au lieu de se rendre compte de ses erreurs, l’Algérie essaie avec véhémence de blâmer le Maroc pour tous ses maux, même si heureusement le peuple algérien ne suit pas cette campagne de diffamation quotidienne », a-t-il déclaré.

Pour lui, le Royaume du Maroc n’est pas un pays va-t-en-guerre et a toujours préféré une attitude responsable et réfléchie. En témoigne le récent discours du roi Mohamed VI, qui a tendu la main à l’Algérie, l’invitant à « œuvrer de concert et sans conditions à l’établissement de relations bilatérales fondées sur la confiance, le dialogue et le bon voisinage ».




« Malheureusement, le geste Royal est resté sans réponse », a regretté l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale. Concernant la possible reprise du dialogue entre les deux pays, l’ambassadeur a expliqué que le refus de ce pays de reprendre le processus des tables rondes, est une « fuite en avant » que les États membres « ne comprennent pas, ni ici, à New York, ni dans les capitales » du monde.

Pour sa part, le Maroc demeure convaincu qu’il n’y a pas de règlement de ce problème sans la participation « effective et responsable » de l’Algérie, a indiqué l’ambassadeur notant que le Royaume, qui a exprimé à travers la plus haute autorité du pays son soutien au secrétaire général des Nations unies et à son envoyé personnel, Staffan da Mistura, reste attaché au processus politique.