Tanger accueille la prochaine Conférence Mondiale Villes et Ports

Tanger désignée pour accueillir la prochaine Conférence Mondiale Villes et Ports




La 17ème Conférence Mondiale Villes et Ports, un rendez-vous international des acteurs du développement durable des villes portuaires, se tiendra du 11 au 13 mai 2022 à Tanger, ont annoncé les organisateurs, ce jeudi à Bruxelles.

Cette nouvelle édition été présentée lors d’une réunion du réseau mondial des villes portuaires (AIVP), qui organise cet événement international.

La Conférence Mondiale Villes et Ports, dont la dernière édition a été organisée en 2018 au Québec, se veut une occasion de faire le point sur les défis à relever pour les villes portuaires, d’échanger les expertises et de renforcer les partenariats entre les membres du réseau mondial des villes portuaires.

Lors des « Rencontres de l’AIVP (réseau mondial des villes portuaires) » à Bruxelles, le président-directeur général de l’Administration portuaire de Québec, Mario Girard, a officiellement passé le flambeau à la ville de Tanger pour accueillir la 17ème Conférence Mondiale Villes et Ports, initialement prévue en 2020.




Elle a été reportée à cause de la crise sanitaire liée au Covid-19.

S’exprimant à cette occasion, l’ambassadeur du Maroc en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg, Mohamed Ameur, s’est félicité du choix de Tanger pour abriter cette Conférence internationale.

Il a noté que le ville du Détroit connaît depuis plusieurs années une dynamique de développement impulsée par une nouvelle vision d’aménagement du territoire qui consiste à revitaliser la façade méditerranéenne.

Dans ce contexte, a relevé l’ambassadeur, le port de Tanger Med a vu le jour et a réussi, en moins de 15 ans, à devenir la 1ère plateforme en termes de conteneurs en Méditerranée et en Afrique.

« Aujourd’hui, le port de Tanger Med est un hub portuaire, industriel et logistique », a-t-il souligné, notant qu’il s’agit aussi d’une plateforme de rayonnement au niveau national et régional et un moteur de développement du commerce international.




Selon l’ambassadeur, à l’image de la dynamique de développement que connaît la ville de Tanger, le Maroc est « un pays en plein mouvement et en pleine métamorphose ».

Outre les atouts du Maroc en matière de stabilité et de sécurité qui en font « une véritable exception régionale » et son rôle de pont entre l’Europe et l’Afrique, Ameur a également mis en avant les potentialités économiques du Royaume.

Il a expliqué à cet égard que le Maroc a réalisé des investissements colossaux dans les infrastructures et dans des secteurs hautement stratégiques.

Pour ce qui est des domaines environnemental et du développement durable, l’ambassadeur a de même mis en exergue les réalisations du Maroc qui lui ont permis de devenir le premier producteur d’énergies renouvelables en Afrique.

Sur le plan industriel, Ameur a indiqué que le Royaume est « une exception en terme de résilience et de réactivité », relevant que lors de la pandémie de Covid-19, l’industrie marocaine a fait preuve « d’une capacité extraordinaire d’adaptation ».




De son côté, Mohamed Ouanaya, président-directeur général de la Société de gestion du port de Tanger-ville (SGPTV), a souligné lors d’une intervention en visioconférence que la ville du Détroit connaît un véritable renouveau économique grâce à la réalisation de plusieurs projets structurants et de chantiers d’envergure.

Ouanaya a notamment évoqué le projet de reconversion du port de Tanger Ville qui vise à faire de la ville du Detroit une destination phare du tourisme de croisière et de plaisance en Méditerranée et à l’échelle internationale.

Le réseau mondial des villes portuaires, qui organise la Conférence Mondiale Villes et Ports, est l’organisation internationale qui rassemble tous les acteurs, publics et privés, du développement des villes portuaires.

Cette organisation, fondée en 1988 et dont le siège est situé au Havre en France, vise à promouvoir le développement des villes portuaires en améliorant le dialogue entre les villes et les ports et en favorisant les échanges d’expériences entre places portuaires.