Le chef du Hezbollah critique le Maroc et défend l’Algérie

Le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah critique le Maroc et défend l’Algérie




Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a déclaré vendredi que la visite au Royaume du Maroc du ministre israélien de la Défense représente une «  menace  » pour plusieurs pays arabes d’Afrique du Nord, notamment l’Algérie.

Selon Hassan Nasrallah, la visite au Maroc du ministre israélien de la Défense, les 22 et 23 novembre derniers, est « éhontée », prenant ainsi la défense de l’Algérie contre le Royaume du Maroc.

« L’entrée d’Israël en Afrique du Nord représente une menace pour plusieurs pays arabes notamment l’Algérie », soutient en outre Hassan Nasrallah.

Le Royaume du Maroc avait rompu ses relations diplomatiques avec l’Iran le 1ᵉʳ mai 2018 après avoir découvert l’appui du Hezbollah à la formation des milices armées du Polisario en techniques de guérilla et « guerre des tranchées ».