L’Espagnol qui a foncé sur l’hôpital de Rabat est en prison

L’Espagnol qui a foncé sur l’hôpital de Rabat est en prison




L’Espagnol qui avait encastré sa voiture fin octobre dernier sur l’entrée de l’hôpital Cheikh Zaid à Rabat, a été placé en détention préventive, après son séjour médical.

Selon le journal Al Akhbar, le forcené 39  ans a été placé en détention à la prison d’El Arjate où il devra attendre son passage devant le juge. De sources judiciaires citées par le journal, il fait face désormais à une requalification de son acte.

Il ne devrait pas seulement répondre à des accusations de coups et blessures volontaires et de destruction de biens d’autrui, mais pourrait également être poursuivi pour tentative de meurtre volontaire.




Pour rappel, l’individu avait fait irruption de manière dangereuse et préméditée dans le service des urgences de l’hôpital Cheikh Zaid à bord d’une voiture.

Il a mis en danger la sécurité du personnel et des patients et il a causé un profond état de choc aux infirmières et une patiente. Il aurait eu un différend avec l’établissement sur la prise en charge d’un proche et serait « connu du service hospitalier ».

Après avoir a été entendu par les services de la police judiciaire de Rabat puis par le juge d’instruction, le prévenu a été placé en détention préventive. Il devrait être entendu à nouveau à la mi-décembre, précise le journal.