Palestine: l’appel du Roi Mohammed VI traduit l’engagement du Maroc pour la paix au Moyen-Orient

Palestine: L’appel de SM le Roi traduit l’engagement du Maroc en faveur de la paix au Moyen-Orient (Ambassadeur)




L’appel de SM le Roi Mohammed VI, à l’occasion de la journée mondiale de solidarité avec le peuple palestinien, à la restauration de la confiance mutuelle entre Palestiniens et Israéliens, dans la perspective de trouver une issue favorable à la question palestinienne, traduit l’engagement continu du Maroc en faveur de la paix et la stabilité au Moyen-Orient, a indiqué l’ambassadeur du Maroc en Italie, Youssef Balla.

Youssef Balla





Intervenant lors d’une rencontre, organisée par la fondation italienne Alcide De Gasperi à l’occasion du premier anniversaire de la Déclaration conjointe Maroc-Israel-USA, l’ambassadeur a souligné que le Royaume œuvre inlassablement depuis longtemps à la concrétisation d’un règlement pacifique, sur la base de la solution de deux États, un État israélien et un État palestinien avec Jérusalem-Est comme capitale, pour mettre fin au conflit israélo-palestinien et instaurer une paix globale au Moyen-Orient.

Sur un autre registre, le diplomate marocain a relevé que l’Accord trilatéral Maroc-Israel-USA, a constitué le socle de relations maroco-israéliennes renouvelées, ouvrant ainsi la voie à une coopération engagée, souple et efficace.

Il a rappelé la récente rencontre entre le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et le Secrétaire d’État américain, Antony Blinken, le 22 novembre à Washington au cours de laquelle ils ont réaffirmé la volonté commune de consolider le partenariat solide et de longue date unissant les États-Unis et le Royaume du Maroc et de poursuivre la mise en œuvre de l’accord tripartite.




Le rétablissement des relations entre le Royaume du Maroc et Israël est avant tout une consécration de liens particuliers voire uniques, humains, culturels et historiques liant les deux pays et de l’attachement profond des juifs marocains au Souverain et à leur pays d’origine, a dit M.Balla.

De son côté, l’ambassadeur d’Israël à Rome, Dror Eydar, s’est félicité du Mémorandum d’Entente signé, mercredi dernier, par le vice-Premier ministre, ministre de la Défense de l’État d’Israël, Benjamin Gantz et le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de l’Administration de la Défense Nationale, Abdeltif Loudyi, dans le domaine de la défense, souhaitant que la coopération bilatérale se renforce davantage à l’avenir.

Le diplomate israélien a salué également le rôle joué par les États Unis dans l’ouverture d’une ère nouvelle dans les relations entre le Royaume du Maroc et Israël, rappelant les liens historiques profonds entre le peuple juif et le Royaume. Cette rencontre s’est déroulée en présence également du Président de la Commission des Affaires étrangères de la Chambre des Députés, Piero Fassino, et du directeur de la revue « Africa e Affari”, Gianfranco Belgrano.