Sound Energy redonne vie au Gazoduc Maghreb Europe

Quand Sound Energy redonne vie au Gazoduc Maghreb Europe




La société britannique Sound Energy entend donner une nouvelle vie au gazoduc Maghreb-Europe (GME). Dans ce sens, elle a conclu un accord contraignant de vente et d’achat de gaz (le “GSA”) concernant le développement de la phase 2 de la concession de production de Tendrara avec la société d’État marocaine. 

« Sound Energy, Graham Lyon, Président exécutif de Sound Energy a indiqué qu’elle a conclu le GSA, qui s’ajoute à l’accord conditionnel de vente de gaz lié au développement de gaz naturel liquéfié de phase 1 TE-5 Horst conclu par la société avec Afriquia Gaz et annoncé par la Société le 29 juillet 2021, parallèlement à son accord avec l’ONHYM (Office National des Hydrocarbures et des Mines) appartenant à l’État Tendrara Production Concession partenaire et avec le Groupe les «  Tendrara JV Partners)  », indique un communiqué de la compagnie gazière britannique relayé par La Razón.




En tout, un volume contractuel annuel pouvant aller jusqu’à 350 millions de mètres cubes de gaz naturel par an sera livré au gazoduc Maghreb-Europe pendant 10 ans dans le cadre de cette convention entre l’Office National de l’Électricité (l’opérateur marocain unique de fourniture d’électricité du pays) et Sound Energy. Quid des conditions requises ?

On peut citer l’octroi de toutes les autorisations et les permis nécessaires à la construction des installations gazières en phase 2 et à l’approbation finale de la décision d’investissement par le ministère de l’Énergie, Transition et Développement durable et le ministère de l’Économie et des Finances, la conclusion d’un accord d’interconnexion entre Sound Energy et la société en charge de l’exploitation du gazoduc Maghreb-Europe, et le démarrage des travaux de raccordement entre le champ de Tendrara et le gazoduc Maghreb-Europe.




Ces conditions doivent être remplies dans les 90 jours suivant la signature de l’accord, mais une prolongation est autorisée avec le consentement de toutes les parties, précise le communiqué.

« Nous nous réjouissons de cette confirmation que le partenariat Royaume-Uni/Maroc, l’Office National des Hydrocarbures et des Mines et Sound Energy fonctionne bien, et un tel partenariat commercial peut renforcer, avec le fort soutien de nos actionnaires et de nos partenaires locaux, la croissance économique attendue de 5,7% du royaume du Maroc malgré la pandémie de Covid-19 », a indiqué Graham Lyon, président exécutif de Sound Energy.

Selon lui, l’accord du GSA est une étape importante et attendue depuis longtemps qui permettra à la société de faire progresser la planification du développement pour le développement proposé de la phase 2 du TE-5 Horst.