Le Maroc a investi plus de 4,3 milliards de dollars en Afrique subsaharienne

Le Maroc a investi plus de 4,3 milliard de dollars en Afrique subsaharienne




Le Royaume du Maroc a toutes les cartes en main pour devenir un acteur incontournable du continent africain, relève la chaîne BBC World News dans un reportage qui fait un focus sur le succès du Royaume du Maroc en Afrique.





Sous l’impulsion du Roi Mohammed VI, les entreprises marocaines se sont tournées vers l’Afrique et pour mettre en place cette stratégie, le Maroc s’est doté d’un bras financier qu’est Casablanca Finance City (CFC), selon le reportage diffusé dans le cadre de l’émission « Focus On Africa ».

Créé en 2010 sous forme de partenariat public privé, CFC a pour but d’attirer les flux de capitaux internationaux avant de les engager en Afrique, contribuant ainsi au développement de l’ensemble du continent dans le cadre d’une coopération Sud-Sud, relève la même source.

Le Royaume du Maroc a depuis investi plus de 4,3 milliards de dollars en Afrique subsaharienne pour se positionner comme second investisseur intra-africain, souligne la chaine de télévision britannique.

Cet enracinement africain ne se limite toutefois pas aux investissements, fait observer le reportage, soulignant que le Maroc partage également avec le continent une coopération académique, des programmes de coopération technique et des projets de développement humain.




Le reportage rapporte des témoignages d’étudiants et de jeunes entrepreneurs africains qui expliquent pourquoi ils ont trouvé leur bonheur au Royaume du Maroc, relevant par ailleurs que « des pays des quatre coins du globe désirent investir au Royaume du Maroc ».

La BBC note à cet effet que selon l’indice de la facilité de faire des affaires de la banque mondiale, le Royaume du Maroc figure parmi les pays qui ont le plus progressé quant à leur capacité à attirer des investissements étrangers.

Le Royaume du Maroc est ainsi passé de la 130ème à la 55ème place au niveau mondial durant les deux dernières décennies.

« Le développement économique du Maroc passe désormais par une plus grande intégration avec les pays d’Afrique subsaharienne et avec la mise en place de la Zone de Libre-Echange Continentale africaine (ZLECAf), le Royaume du Maroc a toutes les cartes en main pour être un acteur incontournable du continent », conclut le reportage.