Maroc: l’humoriste Brahim Bouhlel est sorti de prison

L’humoriste Brahim Bouhlel est libre après sa mauvaise blague au Maroc




L’humoriste et comédien Brahim Bouhlel, âgé de 26 ans et qui joue dans la série «Validé», est sorti de prison. Après avoir purgé sa peine de huit mois de prison, l’acteur franco-algérien, Brahim Bouhlel, auteur d’une vidéo qui a profondément choqué les Marocains, est sorti de prison hier, dimanche 5 décembre 2021. Il a en effet fini de purger sa peine de 8 mois; ceci à la suite d’une vidéo insultante censée être parodique, qui a été largement partagée sur les réseaux sociaux et qui a déclenché une très vive polémique au Royaume du Maroc et ailleurs (France, Belgique, etc.). On ne vient pas dans un pays en insultant impunément ses habitants…




C’est enfin la liberté pour « l’humoriste » et comédien Brahim Bouhlel. Il est notamment à l’affiche de « Validé », une série diffusée sur Canal +. Il est sorti ce dimanche de la prison de Marrakech où il a purgé sa peine de 8 mois d’emprisonnement.

Le 21 avril dernier, il avait été condamné à la suite d’une vidéo parodique, qui a été filmée quelques semaines plus tôt dans un restaurant de la ville marocaine, dans un cadre privé, mais qui a fini sur les réseaux sociaux et qui a été très largement diffusée. Mais la joie de retrouver la liberté est mitigée.

Car son ami Sammy Tami, qui avait lui aussi participé à la vidéo, a écopé d’une peine d’un an de prison, et devra donc rester quatre mois supplémentaires derrière les barreaux. Après plusieurs appels et demandes de grâce qui n’ont pas été « validées », le comédien de 26 ans s’était finalement résigné à purger sa peine jusqu’au bout.

Les deux copains étaient incarcérés dans des conditions difficiles, à 15 détenus dans une cellule de 30 mètres carrés.

Les parloirs, fermés depuis le mois de juillet à cause du Covid, avaient pu rouvrir début octobre, permettant la venue des familles. « Au cours des visites que je lui ai rendues, j’ai découvert un jeune homme profondément attachant et d’une grande force mentale.




Je suis convaincu qu’il va donner la pleine mesure de son talent de comédien dans les prochaines années », a réagi l’avocat de Brahim Bouhlel et de Sammy Tami, Maître Charles Morel, qui avait prévu d’aller sur place pour sa sortie de prison mais a dû se raviser, au vu de la suspension des vols commerciaux décidée par le Royaume du Maroc il y a quelques jours.

« Je sais que le soulagement qu’il doit ressentir aujourd’hui ne sera complet qu’une fois Sammy libéré lui aussi ».

C’est pour le tournage d’un film de Mohamed Hamidi, avec Kad Merad, que l’acteur franco-algérien s’était rendu au Royaume du Maroc. Sur les images de quelques minutes, tournées dans un restaurant début avril, Brahim Bouhlel et deux amis (Sammy et un troisième homme, qui a pu quitter le pays avant le début de l’enquête), se filmaient à côté de trois enfants marocains, proférant des insultes sur eux et sur leurs mères.

La vidéo, parodie extrêmement maladroite selon les auteurs eux-mêmes, a fait le tour des réseaux sociaux et a beaucoup choqué l’opinion publique marocaine, qui l’a jugée insultante.

Brahim Bouhlel s’est excusé quelques jours après. Mais trop tard, la société marocaine et la justice marocaine avait déjà tranchés. Le comédien devrait pouvoir regagner rapidement la France via un vol spécial.




(Vidéo) L’acteur franco-algérien Bouhlel Brahim, Hedi Bouchenafa et Zbarbooking humilient des enfants marocains