(Vidéo) Abdelillah Benkirane appelle l’Algérie à mettre fin à son hostilité injuste à l’encontre du Maroc

(Vidéo) Abdelillah Benkirane appelle l’Algérie à mettre fin à son hostilité injuste à l’encontre du Maroc




Dans une nouvelle sortie médiatique, Abdelillah Benkirane, secrétaire général du Parti de la justice et du développement, a appelé le régime militaire algérien à s’armer de sagesse et de raison pour mettre fin son hostilité injuste à l’encontre du Royaume du Maroc.

S’exprimant samedi 4 décembre 2021, devant les membres de la Commission nationale et les membres du secrétariat général du parti (soit son Bureau politique), le leader islamiste a mis en garde, dans une vidéo qui a été mise en ligne par sa formation, «les militaires algériens contre l’escalade», les prévenant que «le Maroc n'[était] pas facile et que sa vengeance n'[était] pas facile».

«Vous avez consacré pendant 45 années [l’argent] du pétrole à vous attaquer au Maroc. C’est une injustice, je vous conseille, a-t-il lancé aux militaires d’Alger, de revenir à la sagesse et à Dieu».

«Si guerre il y a, nous sommes avec notre pays et notre Roi (et) vous n’allez pas gagner la guerre», a martelé Abdelilah Benkirane.




Selon le secrétaire général du PJD, les militaires algériens insistent sur le maintien de la fermeture des frontières, parce que «les Algériens aiment le Maroc».

Abdelillah Benkirane a par ailleurs rappelé que la relation entre le Maroc et Israël, sujet sur lequel Alger surfe pour s’attaquer au Maroc était «ancienne», elle ne date pas d’aujourd’hui. «Nous n’allons pas condamner notre pays.

Nous sommes aux côtés de notre Roi et de notre pays, point à la ligne», a ajouté l’ancien chef du gouvernement, en rappelant aux «frères du Machrek (Proche-Orient) que le Maroc ne lâchera jamais la cause palestinienne».

«C’est une cause doctrinale», car les Marocains et les Palestiniens ont toujours été «égaux et frères, unis dans le bonheur et le malheur (…) et le roi Mohammed VI a toujours soutenu la cause palestinienne».

Abdelillah Benkirane a rappelé que le Maroc était le premier et le seul pays dans le monde arabe à avoir créé, du temps du règne de feu le roi Hassan II, une taxe sur le tabac et le cinéma au profit de la cause palestinienne.