Le Maroc augmente son budget militaire

Le Maroc augmente son budget militaire




Dans le cadre de la modernisation de l’arsenal des forces armées royales (FAR), le Royaume du Maroc renforce les capacités de ses militaires.

En témoigne l’augmentation de 4% de ses dépenses pour un budget global de 50 milliards de dirhams.

Lors de la présentation de son budget devant la chambre des conseillers, le ministre délégué chargé de l’Administration de la Défense nationale, Abdellatif Loudiyi, a passé en revue la politique militaire mise en place par le royaume pour moderniser son armée en vue de faire face aux défis sécuritaires.

Selon lui, ce montant demeure insuffisant au regard de l’ampleur des missions qu’accomplissent les Forces Armées Royales et en comparaison aux budgets des pays voisins tels que l’Algérie qui consacre plus de 10,3 milliards de dollars (6% de son Produit Intérieur Brut), à son Armée.

Pour rappel, le Royaume du Maroc a sollicité ces derniers mois, l’expertise de la France, des États-Unis et d’Israël.




Le Royaume du Maroc a sollicité l’expertise de ces trois pays pour le renforcement et la modernisation de son arsenal militaire.

Le ministre a cité entre autres, l’achat de cinq drones espions Hermes 900 du fabricant israélien Elbit Systems, et plus récemment le Skylock Drone de Rafael Advanced Defense Systems.

Par ailleurs, les forces armées royales modernisent actuellement la flotte aérienne avec la commande de la dernière version sophistiquée des chasseurs F-16. Idem pour les hélicoptères d’attaque AH-64E, (Apache), commandés par le Royaume du Maroc auprès de Boeing.

Tous ces contrats sont signés avec des clauses de formation des cadres militaires marocains dans tous les domaines qui sont relatifs aux armes achetées.

Ceci étant, le Royaume du Maroc ambitionne également de devenir plus autonome dans l’entretien et dans la réparation du matériel militaire, a rassuré le ministre délégué chargé de l’Administration de la Défense nationale.