Amel Bent victime de racisme

Amel Bent victime de racisme




Lassée, la chanteuse et coach de « The Voice », Amel Bent, dénonce les attaques racistes dont elle est victime sur les réseaux sociaux.

De Voice kids à la version adulte du télé-crochet, la chanteuse Amel Bent est victime d’attaques racistes.

« Quand j’intègre le fauteuil de The Voice et que je vois les commentaires sur Twitter… On a encore du chemin à faire ! Tout le monde n’est pas prêt à avoir une “rebeu” sur le fauteuil », explique-t-elle dans La Face Katché, une émission proposée par Yahoo.

Celle qui est née d’une mère marocaine et d’un père algérien se souvient de l’un des messages très racistes qu’elle a reçus : « On m’a dit : « Va faire The Voice à Alger ». »

Elle précise que ce genre de réactions ne concernent pas tout le monde, «mais il y a une partie de la population qui n’est pas prête, qui a peur.»

Ces attaques racistes ont poussé l’interprète de « Ma philosophie » à supprimer l’application Twitter de son téléphone.