Maroc: un géant chinois pour l’unité flottante de regazéification

Maroc : un géant chinois pour l’unité flottante de regazéification




Le géant chinois du BTP, China Communications Construction Co (CCCC), pourrait être retenu au terme de la procédure de sélection de l’entreprise qui aura en charge la construction d’une unité flottante de regazéification (FSRU) au Maroc.

China Communications Construction Co (CCCC) a participé à l’Appel à manifestation d’intérêt (AMI) lancé par le ministère de l’Energie dans le cadre du projet de construction de la première unité flottante de regazéification (FSRU, pour Floating Storage and Regasification Unit) du Maroc, fait savoir Africa Intelligence.

« Parmi la vingtaine de candidats qui ont répondu à l’appel à manifestation d’intérêt bouclé le 25 octobre par la nouvelle ministre de l’Energie, Leila Benali, figure un consortium mené par l’une des filiales de CCCC, China Road & Bridge Corp (CRBC) ».




C’est ce qu’a précisé la même source, ajoutant que ce consortium est composé de China Communications Construction Co Third Harbour, qui est spécialisé dans les infrastructures portuaires, et de l’entreprise Wison Engineering, basée à Shanghai et qui est spécialisée dans l’industrie pétrochimique.

Le département de l’Energie, qui était alors dirigé par Aziz Rabbah, avait lancé en avril 2021 un Appel à manifestation d’intérêt pour la réalisation de ce projet.

Ce projet a pour objectif de permettre au Royaume du Maroc d’importer du gaz naturel liquéfié (GNL) par voie maritime et de procéder à sa regazéification avant sa distribution aux clients industriels et aux centrales électriques de l’Office national de l’électricité et de l’eau (ONEE).




La construction d’une unité flottante de regazéification au large des côtes marocaines est une réponse à la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe (GME) par l’Algérie le 31 octobre dernier, ayant conduit à l’arrêt des deux centrales de Ain Beni Mathar et de Tahaddart.

Le département de Leila Benali (ministre de la Transition énergétique et du Développement durable du Maroc) prévoit de lancer l’appel d’offres dès juin prochain. Mais en attendant, il s’emploie à « finaliser le choix du port qui accueillera l’unité flottante FSRU, entre Mohammedia, Nador West Med (en cours de construction) et Kénitra ».

Pour rappel, China Communications Construction Co avait déjà gagné en 2019 un important projet au Royaume du Maroc. Il s’agit du projet d’aménagement de la cité Tanger Tech.