Maroc-Algérie: quand des responsables politisent une rencontre de football

Maroc-Algérie : Quand des responsables politisent une rencontre de football




Les responsables politiques en Algérie ont particulièrement tenu à féliciter l’équipe des joueurs locaux, avec des éloges chargés en messages politiques à destination du Royaume du Maroc.




Les félicitations ont plu en Algérie, suite à la victoire de l’équipe algérienne des joueurs locaux par 5 tirs au but à 3 contre son homologue marocaines, samedi, lors du match comptant pour les quarts de finale de la Coupe arabe 2021 tenue au Qatar.

Des félicitations, émanant des officiels algériens, qui n’ont pas manqué de véhiculer plusieurs messages politiques, comme s’il s’agissait d’une bataille remportée sur le front ouest.

Ainsi, le Président algérien Abdelmadjid Tebboune a adressé, dans un tweet, «un million et demi de félicitations» aux joueurs algériens, les qualifiant de «héros».

Une référence au «million et demi» de martyrs ayant sacrifié leur vie pour l’indépendance de l’Algérie vis-à-vis de la France.






À son tour, le général de corps d’Armée, chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire, Saïd Chanegriha a félicité la sélection algérienne des joueurs locaux après sa qualification aux demi-finales de la Coupe arabe de la Fifa-2021, en lui souhaitant «davantage de succès».

Le numéro 2 du pouvoir en Algérie, président du Conseil de la Nation, Salah Goudjil a également félicité les footballeurs locaux algériens.

«Vous nous avez procuré d’agréables moments de joies mêlés de fierté après votre victoire, dans un esprit sportif, au bout de 120 minutes de créativité, de plaisir et d’esprit combatif», a-t-il écrit, en félicitant l’équipe d’avoir «réalisé le rêve des enfants de votre pays au moment où l’Algérie nouvelle entame sa troisième année».

«Encore une fois, félicitations et sincères vœux de succès pour les prochains tours pour gagner la coupe. Vive l’Algérie. Gloire et éternité à nos valeureux martyrs», a-t-il conclu.




Des messages politiques pour un match marqué par la sérénité et l’esprit sportif

Le Premier ministre algérien Aïmen Benabderrahman a également été parmi les premiers à féliciter l’équipe algérienne.

«Vous étiez comme un seul homme, avec détermination et dévouement et vous avez réussi la qualification. Félicitations à notre équipe nationale pour avoir atteint les demi-finales de la Coupe arabe.

Avec cette image, vous avez ravivé notre mémoire alors que nous célébrons le 61e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960», a-t-il écrit.

Même le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a figuré parmi les responsables politiques ayant adressées leurs messages à l’équipe nationale du pays, à travers un tweet.






Les messages de félicitations qui pleuvent en Algérie avec ce niveau d’emphase sont habituellement réservés à la fin des tournois.

L’équipe algérienne doit, en effet, encore jouer deux matchs (demi-finale et la finale) avant de remporter la Coupe.

En pleine crise entre les deux pays voisins, vaincre le Royaume du Maroc (en quart de finale) semble être devenu plus glorieux qu’une finale pour les responsables algériens.

Pourtant, le ton à la fois martial et surfant sur la nostalgie patriotique est en complet décalage avec l’enjeu mais aussi l’ambiance sur le terrain.

Le match qui a réuni les deux équipes s’est déroulé dans la sérénité et l’esprit sportif entre joueurs marocains et algériens.