Accusée de favoritisme, l’ENCG de Settat devant la justice

Accusée de favoritisme, l’ENCG de Settat devant la justice




Un candidat au concours d’entrée à l’École nationale de commerce et de gestion (ENCG) de Settat a déposé un recours en annulation devant le tribunal administratif de Casablanca, accusant l’Institut de favoritisme.

Le plaignant dit avoir été écarté «  de manière injustifiée au profit de personnes proches de membres de la commission  », fait savoir Al Oâmk. Dans sa requête, il précise que c’est la première fois que les critères de sélection ont été modifiés afin de favoriser certains candidats dont le fils d’un professeur à l’École nationale de commerce et de gestion, également membre du jury du concours.

Pour raison de crise sanitaire, l’École nationale de commerce et de gestion avait décidé d’annuler l’épreuve écrite du concours, initialement prévue le 10 septembre 2021, et de sélectionner les étudiants uniquement sur étude de leurs dossiers. Au terme de la procédure, 10 candidats seront retenus.