Les avocats marocains anti-pass vaccinaux saisissent l’ONU

Les avocats marocains anti-pass vaccinaux saisissent l’ONU




Des avocats marocains, anti-pass vaccinaux, ont annoncé avoir saisi l’ONU pour contester la décision du gouvernement, et pour obtenir l’annulation de la décision imposant le pass vaccinal dans les tribunaux.

L’association des barreaux marocains a envoyé une correspondance au Rapporteur spécial des Nations Unies sur l’indépendance des juges et des avocats, Diego García-Sayán, dénonçant une restriction des libertés, concernant le pass vaccinal.

Concrètement, les avocats ont demandé au responsable onusien d’intervenir auprès des autorités judiciaires marocaines pour annuler la circulaire imposant le pass vaccinal aux corps judiciaires et à l’ensemble des justiciables à partir du 20 décembre.

Ces contestataires demandent également au Rapporteur spécial de l’ONU de rappeler aux autorités marocaines leurs devoirs en matière de droits de l’Homme et des libertés fondamentales. Des devoirs qui assurent la protection des avocats et garantissent leur indépendance.

Pour l’association, cette décision est illégale et contraire aux dispositions de la Constitution du Royaume du Maroc.

« La décision des trois instances judiciaires touche l’indépendance des avocats et l’immunité de la défense. Elle viole les principes des droits de la défense reconnus pour les citoyennes et les citoyens », a-t-elle précisé.