Gaz: travaux de forage du puits Anchois-2 au large de Larache

Gaz : Chariot démarre les travaux de forage de son puits Anchois-2 au large de Larache




Stena Don, la plateforme semi-submersible du britannique Stena Drill, est arrivée sur le permis Anchois, au large de Larache.

Chariot, société d’exploration gazière opérant au Royaume du Maroc, annonce le démarrage, grâce à cette plateforme, des travaux de forage du puits Anchois-2. Les travaux d’exploration gazière de Chariot au Royaume du Maroc avancent.

La junior britannique a annoncé, hier, l’arrivée, sur place, de la plateforme de forage Stena Don dans la licence Lixus, au large de la ville de Larache, pour effectuer des opérations de forage sur le permis Anchois.

«Je suis heureux d’annoncer que le Stena Don est maintenant arrivé sur site, avec des opérations devant commencer immédiatement.

Notre récente levée de fonds nous permet de forer à la fois les puits d’évaluation de gaz Anchois-2 et retravailler le puits Anchois-1.




Et nous prévoyons de mettre à jour les données sur ces deux puits séparément après l’achèvement de chaque opération», déclare Adonis Pouroulis, PDG par intérim de Chariot.

La plateforme sera donc utilisée pour le forage du puits Anchois-2 et pour la réévaluation du puits Anchois-1.

Ces deux opérations devraient prendre jusqu’à 40 jours, annonce la société d’exploration gazière.

L’objectif du forage du puits Anchois-2 est de confirmer les volumes des ressources de gaz : réservoir qualité et productivité.

Pour Anchois-1, l’idée est d’évaluer l’intégrité du puits, la productivité et les caractéristiques du gaz.

Rappelons que Chariot avait signé, en septembre dernier, un contrat avec Stena Drilling pour utiliser sa plateforme lors des forages. Stena Don est une plateforme semi-submersible adaptée aux opérations de forage et de reconditionnement.




Son utilisation contribuera, selon la société d’exploration gazière Chariot opérant au Royaume du Maroc, à mettre en place des puits qui seront productifs et à approfondir les puits dans d’autres zones potentielles à faible risque dans le but d’établir une base de ressources plus large pour une croissance à plus long terme.

À noter que le permis Anchois couvre une superficie totale de 2.390 km². Le puits Anchois-1, lui, affiche un potentiel estimé à 1.000 milliards de pieds cubes de gaz.

En décembre 2020, la junior a obtenu la licence Rissana, qui couvre une superficie approximative de 8.476 kilomètres carrés et entoure complètement les limites de la licence offshore Lixus. Rissana couvre également les zones nord les plus prometteuses de l’ancien site offshore de la ville de Mohammedia et de la ville de Kénitra.