Italie: le «boxeur de Daech» va être extradé au Maroc

Italie : Le «boxeur de Daech» passe de la prison à un centre de rétention avant son extradition au Maroc




Le terroriste Abderrahim Moutaharrik, 32 ans, arrêté en Italie en avril 2016 pour terrorisme international et condamné à 6 ans de prisons, a purgé sa peine, rapporte le quotidien italien conservateur Il Giornale, mais s’est retrouvé immédiatement dans un centre d’expulsion en attendant que le Maroc rouvre ses frontières.

Connu pour ses talents de kickboxing et pour avoir été le «boxeur de Daech», Abderrahim préparait des attentats terroristes contre le Vatican et l’ambassade d’Israël à Rome.

Pour la justice, le djihadiste, sa femme et leurs complices étaient «fermement déterminés à mener des attaques terroristes, en tuant des occidentaux, animés par une idéologie religieuse déformée et par une haine généralisée à l’égard des membres de toute autre confession, ce qui les avait déterminés à se proclamer prêts à agir au prix de leur vie».

Face à la menace qu’il représente, le juge de paix de Bari a donc décidé de transférer le marocain, déchu de sa nationalité italienne en 2019, dans un centre d’expulsion jusqu’à son extradition vers le Royaume du Maroc.

Il devra pour cela attendre la réouverture des frontières. Sa femme, condamnée pour 5 ans de prisons pour sa part, avait été rapatriée au Royaume du Maroc en 2019, rapportait l’agence de presse italienne Ansa, et leurs deux enfants leur ont été retirés par les autorités italiennes.