« Les puissants alliés du Maroc contre l’Espagne »

« Les puissants alliés du Maroc contre l’Espagne »




Après les États-Unis et Israël, l’Allemagne aurait déclaré son soutien au Royaume du Maroc dans le conflit au Sahara, s’alarme un média espagnol.

« Le nouveau gouvernement allemand a rejoint la liste des puissants alliés que la diplomatie marocaine s’est constituée ces dernières années », a affirmé mercredi le média espagnol Vozpópuli dans un article titré : « Les puissants alliés du Maroc contre l’Espagne : les USA, Israël… et maintenant l’Allemagne ».

Selon le site, le nouvel exécutif allemand dirigé par Olaf Scholz a exprimé son soutien au Royaume du Maroc dans le conflit du Sahara afin d’apaiser les tensions avec le Royaume du Maroc.

À ce propos, il rappelle la déclaration de la nouvelle ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, qui précisait que « le Maroc, avec son plan d’autonomie présenté en 2007, apporte une contribution importante à un accord de paix ».

Cette déclaration de la cheffe de la diplomatie allemande vient « s’ajouter à la reconnaissance de la souveraineté marocaine sur le Sahara, clairement exprimée par d’autres puissances ces derniers mois », a soutenu la même source, ajoutant que les États-Unis sous l’ancien président Donald Trump étaient le premier pays à reconnaître le 10 décembre 2020, la marocanité du Sahara.

Le 6 mai dernier, le Royaume du Maroc a convoqué son ambassadeur à Berlin en réponse à des « actes d’hostilité » des autorités allemandes remettant notamment en cause la souveraineté marocaine sur le Sahara.