France: une mission sur les actes antireligieux

France: une mission sur les actes antireligieux




Le gouvernement français a annoncé la mise en place d’une mission sur la lutte contre les actes antireligieux en France en raison de leur hausse cette année dans le pays. Des propositions sont attendues d’ici février 2022.

Sur le plateau de Cnews, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a présenté un état des lieux inquiétant des actes antireligieux en France, précisant que ses services ont enregistré exactement 1 380 faits, en baisse de 17,2% par rapport à la même période en 2019.

Dans le détail, quelque 686 actes antichrétiens ont eu lieu cette année, contre 921 en 2019, correspondant à une baisse de 25%.

Une baisse de 15% a aussi été enregistrée pour les actes antisémites : ces derniers sont passés de 617 faits recensés en 2019 à 523 faits recensés en 2021.

Quant aux actes antimusulmans, ils sont passés de 129 faits recensés en 2019 à 171 faits recensés en 2021, soit 32% de plus.

Une situation inquiétante pour le gouvernement, mais aussi pour les responsables musulmans, surtout en période électorale.

Face à cette réalité, le gouvernement a missionné deux parlementaires, le député de Moselle Ludovic Mendès (LREM), et la députée des Hauts-de-Seine Isabelle Florennes (Modem).

Ces derniers sont « chargés d’une mission temporaire ayant pour objet la lutte contre les actes antireligieux ».

Les deux députés pourront également effectuer « toute proposition utile », a précisé la lettre de mission.