Tanger: Présentation des opportunités d’accès au travail pour les migrants dans la région du Nord

Tanger : Présentation des opportunités d’accès au travail pour les migrants dans la région du Nord




Un atelier de restitution des résultats de l’étude «Analyse des opportunités d’accès au travail des migrants dans le secteur privé et pour l’auto-emploi dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma» a été tenu vendredi à Tanger.

Organisé à l’initiative du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) au Maroc et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), cet atelier s’inscrit dans le cadre du projet global «Placer la migration au service du développement durable».

L’étude analyse les opportunités d’emploi et d’auto-emploi pour les migrants au niveau de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, ainsi que la possibilité de leur intégration et insertion dans le processus de développement de la région.

Menée grâce au soutien financier de la Direction du développement et de la coopération de la confédération suisse (DDC), cette étude vise à renforcer la prise de conscience quant à l’importance de l’intégration économique des migrants.




Cette étude vise également à présenter les services fournis par l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), expliquer les démarches à suivre pour employer les migrants et définir la responsabilité sociale des entreprises.

Le programme «Placer la migration au service du développement durable» représente une approche globale visant l’intégration de la population migrante dans les stratégies nationales de développement.

À Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, le programme a mis en place avec l’association ES-Maroc une initiative concrète pour une durée de 30 mois sur l’intégration économique et la promotion de l’esprit d’entrepreneuriat.

De novembre 2020 jusqu’à aujourd’hui, 7 start-ups collectives ont été créées à travers un accompagnement spécialisé, 43 bénéficiaires ont reçu le statut d’auto-entrepreneur, 98 personnes ont bénéficié d’une aide à la création d’entreprise et 138 bénéficiaires ont reçu des services de conseil et d’orientation.