Appel à rapatrier les enfants marocains des camps de Syrie

Appel au rapatriement des enfants marocains des camps de Syrie




Plusieurs enfants de combattants marocains de Daech morts au front, sont détenus dans des camps en Syrie. La Coordination des Marocains détenus et bloqués en Syrie et en Irak, qui estime leur nombre à 31, demande aux autorités marocaines d’œuvrer pour leur rapatriement.

Ces orphelins, éloignés de leurs familles, vivent dans des conditions misérables dans les camps syriens, a déclaré à Hespress Maryem Zabroune, secrétaire générale de la coordination nationale des familles des Marocains détenus et bloqués en Syrie et en Irak.

Elle demande l’intervention des autorités marocaines « pour récupérer ces enfants qui ne sont pas responsables de ce que les adultes ont fait ».

« Mon frère vivait avec sa femme et ses deux enfants en France, où il menait une vie tranquille, avant que sa situation ne bascule en 2015…




Il nous a dit qu’il s’installerait dans la ville d’Agadir, mais soudainement, le contact avec lui a été coupé. Avec le temps, il est devenu clair qu’il est allé en Syrie avec sa femme et ses deux enfants », a confié une femme originaire de Meknès.

Et d’ajouter : « Nous avons été informés par sa femme de sa mort, et après cela, nous avons également été informés de la mort de sa femme. Et jusqu’à présent, nous ne savons rien du sort des deux enfants ».

Selon un rapport parlementaire visant à « déterminer la situation des Marocains bloqués en Syrie et en Irak », 400 mineurs marocains séjournent dans les camps syriens, dont 153 ont confirmé avoir grandi au Maroc, les autres ayant vu le jour dans des zones de tension.

Le rapport a également dénoncé les souffrances subies par les femmes et les enfants détenus dans les camps syriens.