Kim Jong I interdit à ses citoyens d’être heureux pendant 11 jours

Kim Jong I interdit à ses citoyens d’être heureux pendant 11 jours




Les Nord-Coréens ont été interdits de rire, de boire ou de montrer des signes de bonheur pendant 11 jours pour marquer le 10ème anniversaire de la mort de l’ancien dirigeant Kim Jong II.

Les autorités gouvernementales ont ordonné au public de ne montrer aucun signe de bonheur alors que la Corée du Nord commémore le 10ème anniversaire de sa mort.

« Pendant la période de deuil, nous ne devons pas boire d’alcool, rire ou participer à des activités de loisirs », a déclaré à Radio Free Asia (RFA) un Nord-Coréen de la ville frontalière du nord-est de Sinuiju.

La source a ajouté que les Nord-Coréens ne sont pas autorisés à faire leurs courses le 17 décembre, date anniversaire de la mort de Kim Jong II.

Il a ajouté : « Dans le passé, de nombreuses personnes qui avaient été surprises en train de boire ou d’être intoxiquées pendant la période de deuil ont été arrêtées et traitées comme des criminels idéologiques. Elles ont été emmenées et n’ont jamais été revues. Même si un membre de votre famille décède pendant la période de deuil, vous n’êtes pas autorisé à pleurer à haute voix. Les gens ne peuvent même pas célébrer leur propre anniversaire s’il tombe pendant la période de deuil.»

La période de deuil célébrée chaque année pour Kim Jong II est généralement de 10 jours, mais cette année, ce sera 11 jours pour marquer le dixième anniversaire de sa mort.