Melilla espère bénéficier de l’Opération Marhaba 2022

Melilla espère bénéficier de l’Opération Marhaba 2022




La ville occupée de Melilla espère bénéficier de l’Opération Marhaba 2022. Une revendication défendue par le président de l’Autorité portuaire de l’enclave occupée, Víctor Gamero, lors de sa réunion avec le nouveau responsable des Ports de l’Espagne, Alavaro Rodríguez Dapena, rapporte El Faro de Melilla.

Dans son plaidoyer, Víctor Gamero a estimé que «le principe de libre concurrence de l’Union européenne interdit à un pays tiers extérieur de cet espace de discriminer l’un ou l’autre des ports européens, comme a fait le Royaume du Maroc en juin dernier lorsqu’il a annoncé que l’Espagne restait exclue» de l’Opération Marhaba.

L’année dernière, en pleine crise politique avec l’Espagne, le gouvernement marocain avait décidé de faire l’impasse sur les ports espagnols et en facilitant, par des subventions financières, l’accès des Marocains résidant à l’étranger au Royaume du Maroc via des vols aériens et des liaisons maritimes depuis la France et l’Italie.

La requête du président de l’Autorité portuaire de l’enclave occupée intervient alors que les milieux économiques redoutent que Melilla ne soit exclue pour la troisième année consécutive de l’opération Marhaba. Cette mise à l’écart et la fermeture des frontières par le Royaume du Maroc, ont lourdement impacté les finances du préside occupé.