Appel d’un parti marocain à annuler la normalisation Maroc-Israël

Appel d’un parti marocain à annuler la normalisation Maroc-Israël




L’Alliance de la fédération de gauche, ex-Fédération de la gauche démocratique (FGD) met en garde contre les dangers de la normalisation des relations diplomatiques entre le Royaume du Maroc et Israël, notamment les nouveaux accords de sécurité signés avec Tel-Aviv.

L’Alliance de la fédération de gauche exprime de vives inquiétudes quant aux nouveaux accords militaires signés entre le Royaume du Maroc et Israël lors de la visite du ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, à Rabat.

Dans un communiqué, le parti dénonce la normalisation des relations diplomatiques entre les deux pays, actée le 10 décembre 2020, et appelle à son annulation ainsi qu’à celle de tous les accords militaires et sécuritaires ultérieurs conclus avec l’État hébreu.




Selon l’alliance, ces accords représentent un dangereux précédent pour la région arabe. La normalisation « comporte de réels dangers pour l’avenir du Maroc et de la région du Maghreb », a déclaré la formation politique. Le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz avait effectué une visite de travail à Rabat en novembre dernier.

Au cours de cette visite, avec son homologue marocain, Abdellatif Loudiyi, ils avaient procédé à la signature d’accords visant à renforcer la coopération militaire entre le Maroc et Israël.

Il est prévu que les deux pays collaborent dans les domaines tels que le renseignement, l’industrie militaire, la formation (exercices conjoints entre les Forces armées royales et Tsahal, les forces de défense et de sécurité israéliennes) et la vente de drones et des armes au Maroc.