Le Maroc, 1er fournisseur étranger du marché espagnol en légumes et fruits

Le Maroc, 1er fournisseur étranger du marché espagnol en légumes et fruits




Le Royaume du Maroc est le premier fournisseur étranger du marché espagnol en légumes et fruits. Au cours des neuf premiers mois de 2021, les exportations marocaines se sont élevées à 608 millions d’euros, soit 2% de plus par rapport à la même période en 2020, Valencia Fruits, citant des statistiques du Département des douanes et impôts spéciales.

Durant les cinq dernières années, le volume des importations de ces produits du royaume a enregistré une hausse de 32%, passant de 299 422 tonnes à 394 922 tonnes, ajoute la même source.

Les statistiques ont montré que les fruits et légumes en provenance du Royaume du Maroc ne sont pas les seules à dominer le marché espagnol. La Chine, la Turquie et l’Afrique du sud y sont aussi des concurrents des exportations agricoles marocains.

Fidèle à son habitude, Vox s’est rapidement emparé de ces chiffres pour alimenter sa campagne politique.

Son syndicat «Solidaridad» a appelé, dans une campagne, au boycott des exportations marocaines, chinoises et sud-africaines, lors des fêtes d’année, sous prétexte de «sauver la souveraineté alimentaire» de l’Espagne.