Maroc-Chine: un partenariat stratégique enrichi par de nouveaux contenus

Maroc-Chine: un partenariat stratégique enrichi par de nouveaux contenus (Ambassadeur)




Les relations entre le Royaume du Maroc et la Chine sont marquées du sceau d’un partenariat stratégique enrichi par de nouveaux contenus, a affirmé l’Ambassadeur de Chine au Maroc, Li Changlin.

Li Changlin





“La coopération sino-marocaine se porte bien. Le partenariat stratégique qui lie les deux pays a été enrichi par de nouveaux contenus”, a dit M. Changlin dans une interview qu’il a accordé à l’agence de presse marocaine MAP.

Au niveau politique, les deux Chefs d’Etat ont échangé des lettres et messages, alors que la confiance politique mutuelle s’est davantage consolidée, a ajouté l’Ambassadeur, soulignant que la coopération en matière de lutte contre la Covid-19 a été exemplaire.

La Chine a livré au Royaume du Maroc, avant l’échéance, la totalité des vaccins “Sinopharm”, a-t-il rappelé, relevant que le projet de mise en seringue des vaccins anti-covid-19 démarrera tout prochainement.

Pour ce qui est des réalisations de la diplomatie chinoise en 2021, M. Changlin s’est arrêté sur la participation du Président chinois XI Jinping à de multiples fora internationaux.




Notamment la 8ème conférence ministérielle du Forum sur la Coopération Chine-Afrique, relevant que le président chinois a exposé les propositions de la Chine sur la lutte solidaire contre la pandémie, la reprise économique et la lutte contre le changement climatique.

De surcroît, M. Changlin a mis en évidence l’importance de l’initiative pour le Développement Mondial avancée par le Président chinois, faisant savoir qu’elle porte.

Notamment sur l’accélération de la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030, la promotion du développement par l’innovation et à l’identification de nouveaux moteurs de croissance économique pour l’après-Covid.

“Cette initiative est ouverte à tous les pays y compris le Maroc”, a-t-il fait observer. S’agissant des échanges commerciaux entre la Chine et le Maroc, ils se sont chiffrés à environ 6 milliards de dollars américains en 2021.




Ce qui constitue un nouveau record historique, a fait savoir le diplomate, soutenant que deux entreprises chinoises ont manifesté leur intérêt pour le projet “Tanger Tech”.

Selon lui, plusieurs entreprises chinoises souhaitent s’implanter au Royaume du Maroc, notamment dans le domaine de fabrication des pales d’éoliennes et des meubles.

Concernant la formation des jeunes marocains dans le domaine du commerce électronique transfrontalier, M. Changlin a mis en avant l’Atelier Luban, un projet inauguré le 3 décembre à Casablanca, qui a permis à 361 Marocains, toutes catégories confondues, de bénéficier de différentes formations en ligne organisées par la Chine.

Il a aussi rappelé que “le Centre Culturel chinois à Rabat a organisé en ligne et hors ligne une soixantaine d’activités tout au long de l’année”.