La France maintient le Maroc sur sa liste orange

La France maintient le Maroc sur sa liste orange




La France a maintenu le Maroc sur sa liste orange des pays dans lesquels «on observe une circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants». Face à la propagation du variant Omicron, la France a actualisé ses listes en début de semaine.

Il ressort que des pays de l’espace européen, ainsi que l’Arabie Saoudite, l’Argentine, l’Australie, le Bahreïn, le Canada, la Corée du Sud, les Émirats Arabes-Unis, Hong-Kong, le Japon, le Koweït, la Nouvelle-Zélande, le Qatar, le Rwanda, le Sénégal, Taïwan, Union des Comores, l’Uruguay et Vanuatu figurent sur la liste verte des pays et territoires « dans lesquels aucune circulation active du virus n’est observée et aucun variant préoccupant n’est recensé ».




La France a placé Afghanistan, Biélorussie, Botswana, Géorgie, Île Maurice, Malawi, Moldavie, Monténégro, Mozambique, Namibie, Nigeria, Pakistan, Russie, Serbie, Suriname, Turquie, Ukraine, Zambie et Zimbabwe sur sa liste rouge des pays dans lesquels « une circulation active du virus est observée avec une présence de variants préoccupants ».

L’Afrique du Sud, Eswatini, et Lesotho sont eux sur la liste rouge “écarlate” des pays où « la circulation est particulièrement active du virus et/ou la découverte d’un variant est susceptible de présenter un risque de transmissibilité accrue ou d’échappement immunitaire ».

Tous les pays qui ne sont pas inclus dans les listes des pays “verts” et “rouges” dont le Maroc sont placés sur la liste orange des pays dans lesquels « on observe une circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants ».