Le club atlantique Youssoufia adresse une lettre à la Fédération de Basketball en coréen

Le club atlantique Youssoufia adresse une lettre à la Fédération de Basketball… en coréen




Le Club atlantique Youssoufia de Rabat a adressé, hier, une lettre en langue coréenne, à la Fédération royale marocaine de Basketball, pour protester contre l’adoption, par la Fédération royale marocaine de Basketball, de la langue française au lieu de la langue arabe dans ses documents et correspondances.

L’équipe a déclaré dans un post en arabe, sur sa page Facebook que «l’utilisation de la langue étrangère doit être ouverte».

«Cette ouverture doit être à 360 degrés et pas sous un angle ouvert à la seule langue française», ajoute l’équipe.

«Nous vous présenterons cette lettre pour trouver une solution fondamentale à la communication entre nous», indique la lettre en coréen. «Nous demandons ainsi une traduction des lois et règlements généraux de la Fédération en langue arabe, comme stipulé dans la Constitution du Royaume», poursuit la lettre.

Le club explique, dans son post sur Facebook, que sa démarche vient «attirer l’attention de l’opinion publique nationale sur le fait que la langue arabe est commune à tous les Marocains, et c’est la langue constitutionnelle que les différentes institutions de l’Etat sont tenues d’utiliser dans tout ce qui touche aux mesures administratives».

L’équipe a ajouté que «la question dépasse le langage dialectique pour aller vers quelque chose de plus profond, car cette fédération s’appuie sur des lois françaises qui sont transférées telles qu’elles doivent être appliquées aux clubs marocains, qui n’ont pas les mêmes capacités que leurs homologues français».