Secousses telluriques à Al Hoceïma: les explications d’un expert de l’Institut national de géophysique

Secousses telluriques à Al Hoceïma, « un phénomène naturel normal » (Institut géophysique)




Les secousses telluriques qui ont touché, cette semaine, la province d’Al Hoceïma et ses environs, sont « un phénomène naturel normal ». C’est ce qu’a assuré en substance M. Nacer Jabour de l’Institut national de géophysique (ING).

Nacer Jabour





M. Nacer Jabour est un expert qui relève du Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST).

Ces secousses, qui sont des ébranlements sismiques, constituent une réponse de la croûte déformée de la région, touchant une zone particulière, avec une migration de l’activité sismique d’une zone à une autre et une sismicité faiblement ressentie.

C’est en substance ce qu’a expliqué l’expert dans une déclaration à l’agence de presse marocaine MAP.

M. Nacer Jabour a indiqué que l’Institut national de géophysique est doté de capteurs sismiques qui permettent d’observer les petits séismes qui sont des centaines, alors que ceux ressentis cette semaine ne dépassent pas une dizaine.

Ces « petits chocs » viennent remplir les vides qui n’étaient pas activés auparavant dans la région, ce qui est un « phénomène normal », a-t-il expliqué.

Des études statistiques seront néanmoins menées afin de savoir s’il y a ou bien une baisse de la moyenne générale, une stagnation de séismes ou un taux de sismicité constant, a noté l’expert.