Sahara: un conflit entre le Maroc et l’Algérie pour les États-Unis

Sahara: un conflit entre le Maroc et l’Algérie pour les États-Unis ?




Les États-Unis sont-ils en train de considérer le dossier du Sahara occidental comme une affaire qui oppose exclusivement Rabat à Alger ?

C’est du moins ce qu’on peut retenir des dernières déclarations faites par un haut responsable de l’administration Biden, à l’occasion d’un briefing de fin d’année sur la situation au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, diffusé par le site de la Maison blanche. Source: Background Press Call on Broad Middle East Regional Year-End Discussion

«… Sur le Maroc et l’Algérie et le conflit au Sahara Occidental : Nous avons maintenant un nouvel envoyé de l’ONU, Staffan De Mistura, l’un des diplomates les plus expérimentés au monde. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec les parties et avec les Marocains pour garantir que Staffan soit nommé à ce poste. Et il est maintenant à pied d’œuvre. Ce qui nous semble assez important pour garder ce conflit sous contrôle et essayer de trouver une résolution politique», a-t-il déclaré.

Chose rare, sur cet unique passage réservé au Sahara, le responsable américain n’a pas mentionné le Polisario, se limitant à mettre face à face le Royaume du Maroc et l’Algérie, comme principaux acteurs de ce dossier.