Espagne: un fugitif marocain arrêté à la gare routière d’Alméria

Espagne : Un fugitif marocain arrêté à la gare routière d’Alméria




Des agents de la police nationale ont arrêté, cette semaine à Almería, un homme d’origine marocaine, faisant l’objet d’une notice rouge d’Interpol, avec un ordre d’arrestation et de remise, émis par les autorités marocaines.

Selon Diario de Alméria, l’arrestation a été effectuée à la gare routière de la ville, après une identification effectuée au hasard par la police espagnole.

Les agents ont vérifié par l’intermédiaire du Bureau central national d’Interpol à la Division de la coopération internationale à Madrid, que l’ordonnance d’extradition était en vigueur.

Celle-ci était motivée, par la commission d’un délit d’immigration irrégulière, d’organisation, d’association ou de groupe criminel. Les faits datent du 17 juillet de l’année dernière à Tanger.

L’homme, qui risque une peine de 20 ans de prison, a été mis à la disposition du Tribunal central d’instruction numéro trois de l’Audience nationale, pour être entendu.

Depuis le début de l’année, la police nationale de la province d’Alméria a localisé et détenu 12 fugitifs de Roumanie, du Royaume du Maroc, d’Albanie et d’Italie, visés par des mandats d’arrêt européens et poursuivis pour les délits présumés de traite des êtres humains, tentative de meurtre, trafic de drogue, falsification de documents et recel d’effets volés, conclut la même source.