Le Maroc va réceptionner des missiles français

Le Royaume du Maroc va réceptionner des missiles français pour son système de défense




Le Royaume du Maroc devrait réceptionner des missiles français MICA (Missiles d’interception, de combat et d’auto-défense), indique le quotidien espagnol La Razón.

Les missiles français MICA servent sur des avions de chasse, Mirages et Rafales, mais aussi pour des unités au sol et des navires.

Ces missiles sont fabriqués par le groupe MBDA France, une filiale commune d’Airbus (37,5% des actions), Bae Systeme (37,5%) et Finmeccania (25%).

Pour rappel en mai 2020, le gouvernement marocain avait donné son feu vert à un emprunt de 192,1 millions euros destiné à financer un contrat d’armement entre la Direction de Défense Nationale et la société française MBDA France.

Cette imminente réception de nouvelles armes pour le système défensif intervient alors que les Forces armées royales ont reçu le premier lot du système chinois de défense anti-aérienne FD-2000B commandé en 2017.

Le nouveau dispositif, d’une capacité de 250 kilomètres, a été installé à la base militaire de Sidi Yahya El Gharb, située à environ une cinquantaine de kilomètres au nord de Rabat sur une superficie de 42 000 m².

La même installation militaire devrait accueillir l’autre système de défense anti-aérienne à moyenne portée Sky Dragon 50, également acquis auprès de la Chine en 2017.

Par ailleurs, le Royaume du Maroc poursuit les négociations avec la société publique israélienne IAI (Israeli Aerospace Industries) dirigée par Amir Peretz, l’enfant de Bejaad.

Elles portent sur l’achat de missiles Barak-8, indiquait le 28 décembre Israël Defense.