Maroc: un imam suspendu pour propagande politique

Maroc : un imam suspendu pour propagande politique




Le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a révoqué l’imam Rachid Benkirane pour avoir abordé des sujets politiques sur son compte Facebook.

L’imam, qui faisait ses prêches dans une mosquée à Kénitra, a été révoqué sur la base de l’article 7 du Dahir 1-14-104 relatif à la réglementation des missions des préposés religieux, fait savoir le quotidien arabophone Al Massae.

Selon cette disposition, « il est interdit aux préposés religieux de pratiquer une activité politique ou syndicale ou de prendre une position revêtant un caractère politique ou syndical… ».

La décision a été notifiée à l’imam Benkirane par le délégué provincial des affaires islamiques à Kénitra.

Ce prédicateur dirige un institut d’éducation et de formation, précise la même source, rappelant qu’il avait appelé le ministre de tutelle à autoriser la reprise des causeries religieuses dans les mosquées, dans le strict respect des mesures sanitaires contre le Covid-19.