(Vidéo) Espagne: un Marocain risque 12 ans de prison pour agression sur un policier

(Vidéo) Espagne : un Marocain risque 12 ans de prison pour agression sur un policier




Bilal M., d’origine marocaine, a été arrêté pour avoir violemment agressé un policier qui lui avait demandé de mettre son masque dans un bus. La défense de l’agent blessé demande de le condamner à une peine de douze ans de prison pour crimes de coups et blessures graves, pour attaque contre l’autorité et pour crime de haine. Le policier qui n’était pas en uniforme, a demandé au Marocain de mettre son masque. Comme il ne s’est pas exécuté, l’agent a décidé de décliner son identité en lui montrant sa carte professionnelle et son badge, et lui a ordonné par la suite d’obtempérer.




C’est alors que Bilal M. aurait commencé par proférer des injures et des menaces contre l’agent, insultant sa mère. Ces propos provocateurs n’ont pas fait réagir l’agent qui a gardé son sang-froid, comme on peut le voir dans une vidéo enregistrée par un passager. Profitant d’un arrêt du bus à hauteur à Madrid, il a porté un coup à la poitrine de l’agent avec ses deux pieds, le propulsant au sol, puis s’est jeté sur lui pour lui asséner des coups de poing au visage et à la tête, avant de prendre la fuite. Le policier s’en serait sorti avec des contusions et des ecchymoses, une hémorragie sous-conjonctivale et un ulcère cornéen.




Il aurait eu d’autres blessures au genou (ménisque) pour lesquelles il doit subir une intervention chirurgicale. Pour l’avocate de l’agent blessé, Pilar Sangorrín, les préjudices subis par son client ne peuvent encore être évalués. « Le seul fait qui lui est imputé est pour une blessure qui n’a pas été évaluée », réplique l’avocat de Bilal M., José Luis Calvo, n’étant pas convaincu que le ménisque soit une conséquence de l’agression. Bilal M. a été arrêté le 29 octobre à Alicante, en possession de billets achetés pour Milan (Italie), des devises étrangères (dirhams et euros) et d’une fausse carte de séjour suisse.