Maroc: interdiction aux élèves de filmer dans les écoles

Maroc: interdiction aux élèves de filmer dans les écoles




Chakib Benmoussa, ministre de l’Enseignement supérieur, interdit désormais aux élèves de filmer dans les établissements scolaires, afin de mettre fin à la diffusion sur les réseaux sociaux de vidéos montrant des actes d’incivisme dans les classes. Une campagne de sensibilisation a été lancée dans ce sens. Il est désormais interdit de prendre des photos, de filmer et de diffuser des enregistrements montrant des personnes prises à leur insu dans les établissements scolaires, fait savoir Al Akhbar. La prise de cette décision par le ministère de l’Enseignement supérieur fait suite à la diffusion sur les réseaux sociaux de plusieurs vidéos montrant des actes d’incivisme à l’intérieur des classes. Il s’agit notamment d’images et de vidéos invraisemblables publiées sur les réseaux sociaux.




À titre d’exemple, des vidéos montrant des agressions contre les enseignants, ou une autre montrant un élève coupant une feuille de cannabis sur un billot posé sur le pupitre. Une campagne a été lancée pour sensibiliser les élèves sur l’interdiction de filmer dans les écoles et les classes et les conséquences juridiques que la diffusion de ces genres de vidéo pourrait engendrer. À la manœuvre, des directions provinciales qui se chargent d’enseigner la culture juridique aux élèves, surtout en ce qui concerne l’atteinte à la vie privée d’autrui. Ces instances s’entretiennent avec eux sur la loi 09/08 relative à la protection des personnes physiques dans le traitement des données à caractère personnel, ainsi que sur la loi 13-88 relative à la presse et à l’édition.