France: la question du Sahara occidental débattue à l’assemblée nationale

France : La question du Sahara occidental débattue à l’assemblée nationale




La question du Sahara occidental s’invite, ce jeudi, au débat de l’Assemblée nationale française. En effet, celle-ci a programmé un débat sur le thème «Bilan des actions de la France pour faire respecter le droit international : le cas du Sahara occidental», dans le cadre de la semaine de contrôle de l’Assemblée. Selon le programme publié sur le site de l’assemblée nationale, le débat est prévu à partir de 15h sur demande des députés du Groupe de la gauche démocrate et républicaine (GDR).

Les liens entre le Front Polisario et le parti communiste français sont, en effet, un secret de Polichinelle. En 2018, l’un des députés communistes, Jean Paul Lecoq, avait même soumis une proposition de lancer un «réseau international des parlementaires de solidarité avec le peuple sahraoui». La tenue de ce débat à la Chambre française des députés a déjà fait réagir le Front Polisario.




Dans une déclaration à l’agence Algérie presse service (APS), qui a été reprise par des médias algériens, le représentant en France des milices séparatistes armées du Front Polisario, Mohamed Sidati, a affirmé que ce débat ««permettra d’apprécier le degré d’adhésion de la France au droit international, notamment au Sahara occidental», et «sa position sur l’occupation marocaine brutale et illégale de la dernière colonie d’Afrique».

Tout en pointant la «complicité indéfectible des gouvernements français successifs» avec le Royaume du Maroc, Mohamed Sidaty a souligné que ce débat à l’Assemblée nationale française «arrive à point nommé, pour rappeler à l’État français ses responsabilités, et appeler les dirigeants français à reconsidérer leurs politiques» vis-à-vis du Sahara, «adoptant une nouvelle approche plus positive, conforme au droit international».