Le Maroc a construit une nouvelle base de défense aérienne

Le Maroc a construit une nouvelle base de défense aérienne




Le Royaume du Maroc a construit une nouvelle base de défense aérienne à Sidi Yahya el-Gharb, située à 80 kilomètres au nord-est de la capitale, Rabat.

Les images satellites prises via Google Earth, ont été fournies à Defense News par une source qui a requis l’anonymat, refusant de révéler les coordonnées exactes de la base pour des raisons de sécurité nationale.

« L’installation est assurément une base de défense aérienne », a déclaré Jeffrey Lewis, chercheur à l’Institut Middlebury pour les études internationales de Monterey, après avoir reçu les coordonnées des images mises à jour le 2 janvier.

« La construction de la base a commencé en 2017, avec l’achat des 24 missiles sol-air à moyenne portée Sky Dragon 50 » auprès de China North Industries Group Corporation Limited (NORINCO), et semble avoir été achevée vers août 2020, assure Lewis, précisant qu’une image de cet engin, publiée sur les réseaux sociaux, « avait été prise à cet endroit ».




La base de Sidi Yahia el-Gharb s’étend sur « environ 40 hectares au milieu des grandes métropoles marocaines », indique pour sa part, Abdel Hamid Harfi, un autre chercheur, ajoutant que la base abriterait un centre de maintenance, des logements militaires et d’autres bâtiments administratifs.

Pour Mohammad Shkeir, un expert en affaires militaires et de sécurité basé au Royaume du Maroc, « cette base exploitera des systèmes de défense aérienne acquis de la Chine, des systèmes de missiles américains Patriot, ainsi que des systèmes de défense israéliens, sur la base des récents accords militaires signés ».

D’après Lewis, les hangars les plus grands sur la base pourraient accueillir des systèmes de missiles sol-air comme le FD-2000.

« Si le Maroc a acquis des SAM FD-2000B de Chine, comme l’a rapporté la Défense, c’est sans doute là qu’ils seraient basés », a-t-il insisté.