Maroc: un entraîneur suspendu à vie pour chantage sur ses footballeuses

Maroc : Suspension définitive d’un entraîneur pour chantage sur ses footballeuses




La commission centrale de discipline de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a récemment décidé de suspendre à vie Jamal Sqiri et Abdelghani Chkibi, respectivement entraineur et secrétaire général de l’Association sportive Ahel Merbaâ du football féminin à Fqih Ben Salah, pour leur implication dans un chantage exercé sur les joueuses du club.

Les deux mis en cause ont également dû verser une amende de 50 000 dirhams chacun. Rendue publique ce mercredi, cette mesure a été prise avec un ensemble de décisions disciplinaires pour divers motifs. Le comité disciplinaire de la Fédération royale marocaine de football a égalemment suspendu pour deux ans Mustapha Sqiri, secrétaire général du club Wifak Amtar de football, pour avoir falsifié et fait usage des accréditations de deux joueurs.

Les deux concernés ont été suspendus de jeu pour une durée d’un an, pour avoir joué sans accréditation dans le cadre du championnat régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma. La formation sportive a été condamnée à verser une amende de 10 000 dirhams.




D’autres sanctions ont été prises à l’encontre d’Oussama Idrissi, secrétaire général de la Ligue régionale de Fès-Meknès, pour diffamation sur les réseaux sociaux à l’égard du formateur régional des arbitres, Aziz Mahraji. Miloud Issami, président du Wydad d’El Kelâa des Sraghna, a été suspendu quatre mois, dont deux avec sursis, assortis d’une amende de 15 000 dirhams, pour fausses allégations et diffamation à l’encontre de la commission centrale d’arbitrage.

Le secrétaire général du club a écopé de la même peine, pour les mêmes motifs. Président de l’Association des amis de Martil pour le football, Rachid Hamdane a été suspendu pour la même durée et versera une amende de 10 000 dirhams, à cause de déclarations données à la presse et portant atteinte à la crédibilité des commissions juridiques de la Fédération royale marocaine de football.

Enfin, Mohand Id Elkadi, ex-entraineur du Raja d’Agadir, est suspendu trois mois pour mauvaise conduite lors d’un match de son ancienne équipe, en plus de ses insultes visant l’ancien président du club. Il devra verser une amende de 10 000 dirhams.