Washington confirme la marocanité du Sahara dans sa cartographie officielle

Washington confirme la marocanité du Sahara dans sa cartographie officielle




Le magazine du Département d’Etat américain (State Magazine) a récemment publié la nouvelle carte du monde des installations et des zones de juridiction du Département d’Etat américain, (avril 2021) éditée par le Bureau de la géographie et des problèmes mondiaux (GGI).

Elle remplacera au mur de chaque bureau, celles datées, vieillottes et jaunies par les années qui y étaient accrochées.

Le Royaume y figure avec ses frontières intégrales incluant ses provinces du sud. La carte en représentant une cartographie concrète de la réalité du terrain est, la preuve certaine de la reconnaissance de la souveraineté marocaine sur son Sahara par l’Administration Biden et reflète la position américaine en parfaite harmonie avec l’option de notre intégrité territoriale nationale.

« L’art de la cartographie a parcouru un long chemin et les cartes d’aujourd’hui sont bien loin de leurs ancêtres du 19e siècle.




Mais toutes les cartes sont éphémères par nature, donc à mesure que la relation des États-Unis avec le reste du monde change, les cartographes de GGI continueront de la cartographier. », écrit le State Magazine.

C’est que depuis le 19ème siècle (1er mars 1888), les cartes indiquant l’emplacement des bureaux diplomatiques et consulaires des Etats-Unis d’Amérique n’ont eu de cesse d’être dessinées et redessinées au fur et à mesure des mutations et changements politico-géographiques que traversait la planète.

Cette nouvelle mise à jour si l’on peut appeler cela ainsi, est une pleine reconnaissance internationale de la souveraineté du Maroc sur son Sahara.

En Afrique, plus de cinquante pays, soit près de la moitié du total des États souverains reconnus par les États-Unis à cette époque, ont obtenu leur indépendance entre 1943 et 1965. Il est à noter le 22 décembre 2021, à la fin de l’année dernière.




Il a été célébré le premier anniversaire de la signature de la déclaration conjointe tripartite entre le Royaume du Maroc, les États-Unis d’Amérique et Israël, qui comprend l’affirmation de Washington de sa reconnaissance de la souveraineté du Royaume du Maroc sur ses provinces du sud, et l’adoption d’une nouvelle carte du Maroc qui inclut le Sahara marocain.

La carte 2021 remplacera la version 2014 et c’est la première refonte significative de la carte depuis le milieu des années 1900.

Avec la projection « Robinson » (projection cartographique utilisée pour les cartes du monde) qui préserve mieux les formes et les zones, présentant une représentation cartographique du monde, il est un confort de plus pour mieux les préciser que dans les cartes précédentes.

Les mises à jour incluent des changements dans les frontières internationales (comme le Maroc et Israël), les changements de nom (Eswatini, Macédoine du Nord, Nur-Sultan, etc.) et la suppression ou l’ajout de postes (comme l’ajout du nouveau consulat américain à Nuuk, au Groenland).




Des horloges de fuseau horaire ont été ajoutées au-dessus de la carte et une petite carte a été incorporée dans la légende pour améliorer la façon dont les utilisateurs interagissent avec ces informations. De nouvelles polices et couleurs rafraîchissent et modernisent le style de ce produit phare.

On ne saurait se quitter sans mentionner la dernière mise à jour d’Apple Maps qui présente également une carte du Maroc incluant son Sahara, confirmant ainsi la souveraineté du royaume sur ses provinces du sud.

On n’occultera nullement, la Ligue Arabe, la Confédération africaine de football (CAF) ou encore la télévision britannique BBC, qui ont déjà adopté cette nouvelle carte mise à jour et incluant le Sahara au Maroc et reconnaissant la marocanité du Sahara.

Ils sont plus d’une cinquantaine de pays à se conformer à cette réalité et ils sont plus d’une vingtaine à avoir ouvert leur consulat à Laâyoune et Dakhla.