Casablanca pense à la gratuité des transports en commun pour les handicapés

Casablanca pense à la gratuité des transports en commun pour les handicapés




La ville de Casablanca envisage la gratuité du transport en commun pour les personnes en situation de handicap. L’initiative sera soumise à tous les acteurs du secteur pour examen, en vue de sa mise en application. En réponse aux rumeurs sur la gratuité du transport des handicapés dans les transports en commun, les autorités casablancaises ont affirmé, dans un communiqué, que cette décision doit être inclusive, requérant l’accord de tous les acteurs du secteur. Selon les autorités locales, la gestion du secteur du transport en commun, soit par tramway ou par autobus, intervient dans le cadre de contrats avec la société des transports de Casablanca et la société Alza.




C’est pourquoi la question de la gratuité « nécessite la concertation avec nos partenaires dans la gestion de ce secteur. » Affichant leur souhait de voir concrétiser ce projet social, les responsables de la ville ont précisé que le sujet sera débattu « lors de l’élaboration du projet de plan d’action de la commune pour la période 2022-2027 et ce suivant une approche participative. » La commune de Casablanca est animée, dit-on, par la volonté de négocier et de développer des projets revêtant un aspect social, le but étant d’améliorer la situation des personnes à besoins spécifiques grâce aux efforts de tous les intervenants du secteur.