La marine royale marocaine se prépare à acquérir 2 avions spécialisés

La marine royale marocaine se prépare à acquérir 2 avions spécialisés




La marine royale marocaine se prépare à acquérir deux avions spécialisés dans la reconnaissance maritime, la lutte anti-sous-marine, la recherche et sauvetage en haute mer, rapporte le site spécialisé Defensa.

Les principaux fournisseurs potentiels pour ce contrat sont les avions ATR72MPA du groupe italien Leonardo, et le C295MPA de la compagnie Airbus.

Les sociétés américaines, Boeing et son P-8 Poseidon et Lockheed martin avec son SC-130J Sea Hercules, sont également dans la course. Néanmoins « Defensa » estime que les chances de ces propositions sont réduites.

Et d’expliquer que le prix élevé de l’offre de Boeing pourrait jouer en sa défaveur. En effet, l’armée allemande a acquis en mars 2021 cinq P-8 Poseidon pour 1,77 milliard dollars, rapporte un média anglophone.

Quant au patrouilleur SC-130J Sea Hercules, il déjà été écarté par la marine royale marocaine en 2016 lors de l’achat de deux avions de reconnaissance maritime, au profit des King Air 350ER, fabriqués par une filiale du groupe américain Raytheon et réceptionnés en 2019.

Outre les considérations techniques et financières, le blocage des commandes des Forces armées royales au Congrès des États-Unis pourrait favoriser les offres européennes.

Pour rappel, le projet de contrat d’un montant d’un milliard de dollars, portant sur quatre gros drones aériens sophistiqués de type SeaGuardian MQ-9B fabriqués par la compagnie General Atomics et des missiles de précision, attend depuis une année le feu vert des députés.