(Vidéo) CAN 2022: Roger Milla attaque le Maroc et l’Egypte qui «mettent toujours le bordel»

(Vidéo) CAN 2022: Roger Milla attaque le Maroc et l’Egypte qui «mettent toujours le bordel»




L’ancien international camerounais Roger Milla, est sorti de sa retraite pour donner son opinion sur la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN), ne manquant pas de créer la polémique en s’en prenant «aux pays du Maghreb (Afrique du Nord, ndlr) qui mettent toujours le bordel».

Dans une interview qu’il a accordé à TV5 Monde, l’ancien joueur prolifique a taclé plusieurs de ces pays et les tentatives de la FIFA de reporter cette édition de la Coupe d’Afrique des nations de football prévue au Cameroun du 9 janvier au 6 février. Selon lui, les pays d’Afrique du Nord «que ce soit le Maroc ou l’Égypte» mettent «toujours le désordre».

«S’ils ne sont pas africains, qu’ils aillent jouer pour l’Europe, pour l’Asie ou bien pour autre, mais qu’ils ne viennent pas mettre le bordel dans le continent africain», lance-t-il à ses «frères». Il a continué son argumentaire sur un ton véhément.




Il a martelé que ces pays «ont toujours évolué sur le continent africain, nous les avons d’ailleurs acceptés».

Ignorant les questions lancées par les clubs européens et la FIFA, «le vieux lion» a accusé ces pays de «mal parler des autres pays et de l’Afrique», creusant un fossé artificiel entre les pays Subsahariens et d’Afrique du Nord qui évoluent sur le même continent et dans les mêmes compétitions.

Le président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa, et son homologue égyptien, avaient soutenu la demande de report de la compétition formulée par le président de la FIFA, Gianni Infantino. Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football, avait pour sa part assuré le maintien de la compétition, tout en dénonçant la manière dont l’Afrique est traitée dans ces évènements, évoquant «certains africains encore complices».