Maroc-France: les relations tendues depuis l’affaire Pegasus

Maroc-France : les relations tendues depuis l’affaire Pegasus




Les relations entre le Royaume du Maroc et la France sont restées tendues depuis que des médias français ont accusé Rabat d’avoir espionné à l’aide du logiciel israélien Pegasus, plusieurs personnalités françaises dont le président Emmanuel Macron.

Les procureurs français ont indiqué avoir ouvert depuis juillet, une enquête après la publication, par le réseau de journalistes Forbidden Stories, des résultats d’une enquête ayant révélé que les téléphones portables de plusieurs responsables français et d’autres pays ont été espionnés à l’aide du logiciel israélien, Pegasus, affirme Middle East Monitor.

Le réseau avait directement accusé le Royaume du Maroc d’avoir espionné avec ce logiciel ces personnalités dont le président Emmanuel Macron, l’ancien Premier ministre, Edouard Philippe, et 14 ministres français.

Depuis lors, les relations entre les deux pays ont été refroidies.

De son côté, le Royaume du Maroc a démenti tout en engageant des poursuites judiciaires en diffamation contre Amnesty International et le réseau de journalistes Forbidden Stories.

Le Royaume du Maroc a fait de même dans d’autres pays comme l’Espagne, où le journaliste Ignacio Cembrero a déclaré avoir été aussi victime d’espionnage de la part du Royaume du Maroc à l’aide de ce logiciel israélien.